Comment s’appelle un collectionneur de capsules de champagne ?


Comment s’appelle un collectionneur de capsules de champagne ?

La collection d'objets rares est une passion que partagent un grand nombre de personnes. Les éléments à collectionner sont nombreux : les timbres, un billet ou des jeux de cartes. Certains collectionneurs ont plutôt un penchant pour les capsules de champagne, ce sont les placomusophiles. Zoom sur cet art qu'est la placomusophilie.

Comprendre la placomusophilie

La placomusophilie est l'action de collectionner les capsules de champagne ou plaques de muselet. Ces dernières sont en métal et ont une forme sphérique. Vous les trouvez au sommet de la bouteille de champagne, de bière ou de mousseux. Les plaques de muselet les plus appréciées par les collectionneurs sont celles de champagne. Ainsi, ceux qui les collectionnent sont appelés placomusophiles.

Il n'y a aucun règlement dans cet art. Le placomusophile recherche les capsules dans des revues spécialisées ou sur internet. Par ce biais, il va apprécier les capsules pour estimer leur valeur avant de les ajouter à sa collection. Il est aussi possible d'acheter les capsules auprès d'un tiers. Dans ce cas, la valeur monétaire de la capsule dépend de sa rareté et de son ancienneté. Dès qu'il entre en possession des muselets, le placomusophile peut les ranger soit dans une vitrine, un album ou dans des tiroirs.

La placomusophilie : son histoire

Le 5 juillet 1844, en France, Adolphe Jacquesson dépose un brevet sur la capsule de champagne au ministère de l'Agriculture. Son invention permet d'améliorer les capsules de champagne afin qu'elles assurent une grande étanchéité au bouchon de liège. La création de Jacquesson est une plaque de métal placé au-dessus du bouchon de liège et maintenu par des fils de fer torsadés.

Sur sa face extérieure, la capsule portait la mention « Champagne ». Dès lors, tous les fabricants de champagne personnalisaient leur capsule afin que leur marque soit reconnaissable. C'est de là que naît l'art de collectionner les capsules de champagne. Le terme placomusophilie ne fut employé pour la première fois que dans les années 80, à Vertus, par Claude Mailliard. Durant cette décennie, il fut organisé à Vertus la première bourse de collection de capsules de champagne. La cérémonie est toujours organisée le 11 novembre de chaque année.

La collection de capsules de champagne

Depuis la naissance de la placomusophilie, plusieurs sortes de capsules ont été mises sur le marché. Aujourd'hui, on dénombre plus de 30 000 capsules différentes. Pour le plus grand plaisir des collectionneurs, celles-ci ont une nouvelle couleur à chaque cuvée. Certaines capsules sont fabriquées exclusivement à l'intention des collectionneurs. Elles sont nommées de complaisance.

Les placomusophiles peuvent être scindés en 2 classes. La première concerne les amoureux des capsules qui en collectionnent de toutes les sortes. La seconde classe regroupe les grands collectionneurs. Ces derniers recherchent les pièces rares et se basent généralement sur une thématique. Ils peuvent même se spécialiser sur les capsules d'un seul producteur. Leur recherche peut être plus longue et les capsules plus onéreuses. Pour trouver l'objet de leur collection, les placomusophiles consultent la Bible du placomusophile (ouvrage appelé Le Lambert).

Organisation de la collection des capsules

Pour un collectionneur, il est important de bien ranger ces capsules de champagne afin de les conserver le plus longtemps possible. Ainsi, il peut organiser les capsules par :

  • thème (célébrités, animaux, vignes, écussons…) ;
  • ordre alphabétique (en fonction des marques, des maisons de champagne) ;
  • couleurs des capsules ;
  • matériau de fabrication (métal, porcelaine…) et
  • procédé de fabrication (sérigraphie, tampographie, fait à la main…).

Celui-ci peut également les classer grâce aux millésimes des champagnes ou aux caractéristiques des capsules.

Comment classer les capsules de champagne ?

En rangeant les capsules, il est important de les trier pour pouvoir se retrouver, surtout lorsqu'on collectionne des pièces différentes.

Classeur pour répartir les capsules

C'est l'un des rangements les plus appréciés par les collectionneurs. Vous les retrouvez avec des contenances variées, de 250, 300 ou 400 capsules. Le classeur contient des intercalaires dans lesquelles on doit ranger les capsules. L'avantage de ce modèle est qu'on peut facilement rajouter des intercalaires lorsque la collection s'agrandit. Le classeur peut, en outre, être déplacé aisément à votre guise.

La mallette

C'est le moyen idéal pour transporter les capsules de champagne. Les mallettes sont dotées d'une poignée pour le déplacement. Elles disposent en plus d'une serrure, qui est indispensable pour vous préserver des vols. L'intérieur des mallettes comprend des plateformes en plastique.

La vitrine pour l'exposition

Elle est appréciée par ceux qui désirent exposer leur précieuse collection. La vitrine est constituée de plateformes en velours sur lesquelles vous rangez les capsules de champagne. Ces dernières sont surmontées d'une vitre qui va protéger les capsules de la poussière et des mains baladeuses.

Le coffret en bois

C'est une boîte élégante qui a une grande contenance. Vous pouvez donc facilement y ranger un grand nombre de capsules de champagne. Ce coffret se révèle être un élément de décoration et peut apporter du cachet à une pièce.

Le plateau avec couvercle

C'est un coffret qui est constitué de plusieurs plateformes en velours. Les plateformes peuvent être empilées, surtout pour transporter les capsules. Le coffret est recouvert d'un film transparent pour protéger les capsules.

Somme toute, la collection de capsules de champagne est devenue courante. Les placomusophiles sont de plus en plus nombreux. Qu'il soit débutant ou averti, chacun s'investit pour trouver de pièces rares qui vont compléter leur collection.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *